La vie associative

L’Ensemble Vocal de la Vallée du Tarn étant composé de deux entités autonomes, "La Treille" de Gaillac et "l’Atelier Vocal" d’Albi, chaque association dispose de son bureau, de ses statuts et de son propre règlement.
Seul le montant de la cotisation a été harmonisé entre les deux structures.
Les choristes adhèrent habituellement à l’association géographiquement la plus proche de son lieu de résidence.

Le fonctionnement

Les associations vocales sont régies comme toute association relevant de la Loi 1901 et sont tenues d’en respecter les règles (composition du bureau, assemblée générale annuelle) et le formalisme (règlement intérieur, administration, etc.).

Pour être membre, un choriste doit être à jour de sa cotisation annuelle (de l’ordre de 100€ en 2020). Payée en début de saison (culturelle et non calendaire), le montant de l’adhésion peut être versé en plusieurs mensualités.

Les contributions personnelles

Les Associations ne peuvent fonctionner correctement, de développer, s’épanouir et réussir leurs missions qu’en s’appuyant sur le bénévolat. Bénévolat vient du latin « benevolus » qui signifie « bonne volonté », et les clés de la réussite se cachent sous cette notion ! Il est évident que la contribution personnelle du chanteur ne saurait se réduire au paiement d’une cotisation à l’Ensemble vocal pour venir chanter en concert…. Les associations ne peuvent vivre sans la participation active de leurs membres.

 

Il y a plusieurs façons de s’impliquer, de manière régulière ou ponctuelle :

  • occuper une fonction à l’intérieur d’un bureau (président, trésorier, secrétaire) ou participer, et offrir ses compétences à une commission technique (communication, logistique, etc.)

  • remplir une tâche particulière en préparation d’un concert (recherche de sponsor, vente de billets, de programmes, affichage, soutien culinaire, etc.).

  • s’investir dans les actions de « convivialité »

  • accueillir, accompagner les nouveaux choristes et assurer auprès d’eux le « suivi » de la répétition au cours des premiers mois

 

Le choix est naturellement libre mais l’implication personnelle est toujours encouragée. L’idéal est d’assurer un renouvellement régulier des fonctions et des tâches pour que le plaisir de chanter demeure la seule priorité.

 

Enfin, il ne faut oublier une autre façon de soutenir l’Ensemble Vocal de la Vallée du Tarn : c’est en invitant des amis, des collègues, des connaissances de longue date ou occasionnelles à tenter à leur tour l’expérience du chant choral. Cette démarche permanente constitue à la fois un gage de pérennité pour les associations, de renouvellement des pupitres du chœur et un enrichissement social pour tous les choristes.

La convivialité

Au sein de l'Ensemble Vocal

L’Ensemble Vocal de la Vallée du Tarn est attaché à ce que l’on applique quelques règles de vie :

La première est de laisser ses soucis à la porte des salles de répétitions pour profiter de ce moment pour se détendre, oublier ses tracas et vivre pleinement une émotion musicale.  Les musicothérapeutes vous expliqueront tous les bienfaits du chant sur le corps et l’esprit (et l’EVVT a l’immense chance d’avoir un chef de chœur également musicothérapeute) : c’est bon pour le moral.

Une association est une micro-société, à la différence qu’il n’y a ni différences sociales, ni distinction professionnelle, ni fossé générationnel : il n’y a que des choristes : c’est bon pour le développement de la modestie et le lien social sincère.

Naturellement des affinités se forment, en veillant à ne pas générer de clans ; la formation est structurée en pupitre, mais c’est l’homogénéité qui prime : c’est bon pour la cohésion.

Enfin, c’est le lieu de la solidarité : il y a les bons et les mauvais jours, des moments plus faciles que d’autres. La règle est de ne laisser personne au bord du chemin en cas de difficulté : la réussite ne peut être que collective lors des concerts : c’est bon pour le public.

L'accueil d'autres chœurs et les échanges

Chaque fois que possible, l’Ensemble Vocal de la Vallée du Tarn s’associe à d’autres chœurs français ou étrangers, dans l’objectif d’un programme musical commun.

Au-delà de la mutualisation des ressources pour l’organisation de concerts et pour l’aboutissement de certaines œuvres, l’accueil d’autres chœurs est l’occasion d’un enrichissement du chœur et de chaque choriste, par la mise en commun de nouvelles pratiques. En outre, ce sont autant d’opportunités pour favoriser de nouvelles rencontres en partageant une même passion pour le chant.

Les activités optionnelles

Les voyages

La chef de chœur organise régulièrement des voyages autour du thème de l’œuvre abordée, du compositeur dont nous allons chanter l'œuvre en concert. Ainsi Vivaldi et plusieurs de ses compatriotes nous ont vus en Italie et en Sicile, Mozart à Prague pour ne citer qu'eux, sans compter la découverte in situ du fado, de la musique arabo-andalouse, de la gamme orientale, entre autres  découvertes musicales que vient compléter la découverte du patrimoine culturel, naturel et gastronomique des pays ou régions visités. Certains choristes ont pu accompagner et collaborer avec l'orchestre Occitania lors des croisières Musique en mer. Plus simplement des sorties ou des week-ends à thème  élargissent nos connaissances tout en favorisant l'amitié.

Le théâtre

Le théâtre, la musique mise scène

Plusieurs concerts et spectacles ont engagé l’ensemble du chœur dans des « mise en scène » sur de grands plateaux de la région comme le Scénith d’Albi, le Zénith de Toulouse ou d’Agen, avec différents partenaires.

Fervente spectatrice de théâtre, Marie-Paule a eu dès l'année 2000 l'envie d'associer chant et art dramatique en proposant une relecture de la comédie musicale Les Misérables intitulée Jean Valjean qui, par sa large diffusion, a fait connaitre la troupe et généré pour ses participants l'envie de poursuivre cette aventure. Par la suite, donc, plusieurs pièces de Molière et de Goldoni ont entrainé sur les routes du Tarn et des départements voisins, les comédiens - chanteurs issus de l'Ensemble Vocal, associés à d'autres comédiens, dans la troupe du Théâtre de l'Ellipse. Chaque pièce, jouée en moyenne une quinzaine de fois, apporte sa contribution à une cause sociale, humanitaire ou patrimoniale.

https://fr-fr.facebook.com/ellipsetheatre

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

©2020 par EVVT 3. Créé avec Wix.com